7002 Bitcoins bloqués dans un disque dur

7002 Bitcoins bloqués dans un disque dur
  • Post author:
  • Post comments:0 commentaire
  • Reading time:3 mins read

Stefan Thomas, un programmeur de San Francisco, a perdu il y a des années de cela, la feuille papier sur laquelle il avait noté le mot de passe de son portefeuille en Bitcoins.

Ce portefeuille contient 7002 Bitcoins, soit 211 millions d’euros selon le cours de cette cryptomonnaie en date du samedi 16 janvier 2021. Le plus ironique est que ces 7002 bitcoins avaient été gagnés en contre-partie du tournage d’une vidéo à propos justement du Bitcoin!

Un wallet bitcoin de marque IronKey

Malheureusement pour Stefan Thomas, il n’avait vraiment pas mémorisé le mot de passe écrit sur sa feuille. Il avait installé son portefeuille sur un disque dur crypté de marque IronKey, marque devenue en 2016 la propriété de la marque Kingston, bien connue pour son catalogue de cartes mémoires, clés USB, disques SSD.

Cela nous est à tous arrivé un jour où l’autre d’oublier un code et de le taper et le retaper encore, nous concentrant sur toutes sortes d’idées nous venant à l’esprit dans l’espoir de retomber enfin sur le bon code qu’on avait créé un peu plus tôt, parfois des années auparavant.

Mais là où l’histoire devient vraiment terrible, c’est que ce dispositif IronKey a une particularité: par mesure de sécurité et afin d’éviter un piratage par force brute, le petit disque dur en question ne laisse aux utilisateurs que dix essais avant qu’il ne crypte son contenu. Pour cela, le disque utilise un chiffrement extrème et condamne ainsi pour toujours l’accès aux précieuses données.

Stefan Thomas a depuis décidé de mettre de coté son précieux disque dur et d’attendre dans l’espoir que de nouvelles techniques de cryptographie l’aident à pirater son mot de passe et qu’il puisse ainsi enfin accéder à son disque dur.

Des portefeuilles Bitcoin perdus

Le cas de Stefan Thomas n’est pas isolé. On estime qu’environ 20% de la totalité des Bitcoins sont dans des portefeuilles auxquels les propriétaires ne peuvent plus accéder faute de pouvoir entrer un mot de passe correct. 

Il faut dire que l’erreur initiale a été d’inscrire son code sur une feuille de papier. La mesure en soi n’est pas mauvaise, mais il faut alors bien réfléchir à l’endroit où on va cacher cette feuille. Cette solution nous incite aussi à ne pas faire trop d’efforts de mémorisations puisque nous pensons pouvoir ressortir à tout moment la feuille contenant les divers mots de passe. Un autre méthode est d’utiliser un gestionnaire de mots de passe, notamment RoboForm. Celui-ci dispose en effet d’un compte qui sert de coffre-fort pour le cas pas si hypothétique où notre smartphone, ordinateur ou tablette viendrait à être volé ou perdu. Mais encore faut-il ne pas oublier le mot de passe qui y donne accès !

Laisser un commentaire