Comment créer un site WordPress multilingue avec WPML

Comment créer un site WordPress multilingue avec WPML
  • Post author:
  • Post comments:1 commentaire
  • Reading time:7 mins read

Pour tous ceux qui souhaitent développer un site multilingue sous WordPress, WPML fait partie des extensions indispensables. Présent sur le marché depuis 2007 et bénéficiant de 600.000 clients, WPML, abréviation de WordPress Multilingual Plugin, permet de décliner un site internet WordPress en plusieurs langues de façon ordonnée. Ainsi, vous pourrez gérer vos pages et articles de blog de façon indépendante dans les langues que vous aurez choisies au préalable.

Installation de WPML

WPML est un plugin payant que vous devez activer sur le site du développeur, une fois votre achat effectué. Le processus comprend aussi l’installation de plusieurs autres extensions selon le plan que vous avez choisi et selon les caractéristiques de votre site internet: “Translation Managment”, “String Translation”, “WooCommerce multilingual”, “Media translation”. Il faut ensuite se rendre sur le tableau de bord de WordPress, puis cliquer sur “Extensions” pour activer chaque extension. Pour ma part, l’installation s’est faite sans aucun problème.

La mise en place du plugin et la configuration de l’ensemble en fonction des besoins est assez compliquée. Certaines options sont parfois difficiles à comprendre. Dans le doute, il vaut toujours mieux laisser les réglages par défaut, ou lire la documentation en ligne pour plus de précisions.

WPML WordPress multilingue

Trois plans annuels proposés

Le plan Blog Multilingue, le plus économique coûte $29 ($21 pour le renouvellement annuel). Il est présenté comme idéal pour ceux qui possèdent un simple blog et pour effectuer eux-mêmes les traductions.

Le plan Multilingual CMS est celui que j’ai acheté. Il est beaucoup plus complet et pas encore trop onéreux: $79 ($59 pour le renouvellement annuel). Il est beaucoup plus complet puisqu’il bénéficie de l’intégration WooCommerce, supporte les constructeurs de pages, dispose de la traduction automatique, offre la traduction du thème et des Widgets, et la licence permet l’installation sur 3 sites internet différents.

Concernant les développeurs indépendants, s’ils achètent ce plan pour construire des sites en vue de les revendre à leurs clients, ils recevront une double-récompense pour chaque client qui paiera un renouvellement: un crédit de $20 pour le renouvellement de leur propre compte et un site gratuit supplémentaire.

Enfin, le plan Multilingual Agency est disponible à $159 ($119 pour le renouvellement annuel) et permet l’installation de l’extension WPML sur un nombre illimité de sites internet.

Chacun de ces trois plans permet de bénéficier d’un support technique gratuit par ticket (disponible 6 jours sur 7, en 9 langues), de mises à jour gratuites et de 30 jours de garantie Satisfait ou Remboursé.

Tous les plans offrent aussi la détection de la langue du navigateur des internautes, fonction généralement appelée “localisation”, afin de leur proposer un contenu correspondant automatiquement à leur propre langue (option désactivable).

WPML translation menu

Les travaux de traduction

Notez bien que WPML configure votre site pour pouvoir recevoir plusieurs langues, mais il ne s’agit pas d’un logiciel de traduction gratuit. Les traductions de vos pages et articles de blogs devront être, soit effectuées par vous-mêmes, soit achetées selon le nombre de caractères dont vous avez besoin.

Ceci étant, vous bénéficiez d’un petit crédit gratuit de caractères (sauf pour le plan Blog Multilingue), crédit qui se renouvelle tous les mois. Vous pouvez aussi effectuer un test de traduction pour juger par vous-même.

WPML vous permet ainsi de traduire facilement les catégories et les étiquettes (tags), les widgets, les formulaires, les pages, ou toute autre taxonomie personnalisée que vous pourriez utiliser. Il vous suffit de vous rendre dans le menu WordPress “WPML” puis “Traductions des Taxonomies” pour personnaliser les catégories ou les étiquettes.

WPML propose une personnalisation des menus de navigation assez poussée : choix des couleurs, présence ou non de drapeaux, mode de déroulement du menu, entre autres options. Une page ou un article de blog ne sera accessible dans ce menu de navigation que s’il a été traduit au préalable, ce qui est logique et permet d’éviter que les visiteurs du site ne se retrouvent sur une page en construction ou une page affichant une erreur 404.

menu customization

Les URL générées par WPML

Un paramètre important est la possibilité de choisir la structure des URL affichées d’après les différentes langues choisies. Une préoccupation commune est de déterminer quelle est la meilleure configuration d’URL du point de vue du référencement du site par Google. Avec WPML, vous avez trois options:

  1. URL définies selon le répertoires de langue,
  2. différents sous-domaines par langue,
  3. un paramètre de langue ajouté en fin d’URL.

Je préfère la 1ère solution, celle du répertoires de langues, pour deux raisons: elle est plus “propre” et elle semble la meilleure pour le référencement car le site internet bénéficie alors d’une implantation internationale de façon tout à fait naturelle. Cela donnerait par exemple, pour la partie du site internet rédigée en Français, l’URL suivante : “www.exemple.com/fr/”. Cette solution entraine d’autres options à choisir, concernant votre Home Page.

La 2ème solution, celle des différents sous-domaines par langue, a une particularité selon les critères de Google: chacun de ces sous-domaines est considéré comme un site à part entière. C’est donc une stratégie SEO totalement opposée à la première solution. Vos différentes pages d’accueil deviendraient alors: “www.fr.exemple.com”, “www.en.exemple.com”, “www.es.exemple.com”.

La troisième solution semble être celle qui elle la moins favorable à un bon référencement car elle est peu claire et mélange toutes les URL dans un seul répertoire. Vos URL se termineront par “?lang=en” pour les articles que vous aurez écrit en anglais, ou “?lang=es” pour les articles en Espagnol.

Voulant choisir la première solution, j’ai hésité à la choisir au départ car j’avais un message d’avertissement écrit en rouge me disant que cette solution n’allait probablement pas fonctionner pour des raisons de localisation des fichiers WordPress ou de permissions d’écriture accordées à WPML. J’ai alors contacté le support qui m’a répondu qu’il y avait souvent des faux-positifs. Je peux certifier que tout fonctionne parfaitement depuis le départ.

Le plugin WooCommerce Multilingual

Cette extension gratuite permet the fonctionnement de WooCommerce avec WPML. En plus de traduire tous les produits WooCommerce, ainsi que la traduction des catégories et attributs, ce plugin permet de conserver la même langue tout au long du processus de paiement et d’envoyer des e-mails aux clients et administrateurs dans leur propre langue.

Cette extension permet aussi de suivre l’inventaire sans avoir à diviser un même produits en plusieurs langues, ou encore de gérer un seul magasin WooCommerce avec plusieurs devises en fonction de la langue ou de la localisation du client. Enfin, cette extension permet d’activer différentes passerelles de paiement en fonction de la localisation d’un client.

WPML WooCommerce Multilingual

L’extension WooCommerce Multilingual est entièrement compatible avec les extensions les plus connues, notamment avec WooCommerce Bookings, WooCommerce Table Rate Shipping,WooCommerce Subscriptions, WooCommerce Product Add-ons et WooCommerce Tab Manager.

On voit donc que WPML a fait un travail sérieux au niveau de la compatibilité des diverses extensions relatives à WooCommerce. Mais cette compatibilité ne s’arrête pas ici, puisque WPML a établi une liste classée par thèmes de toutes les extensions testées et garanties comme compatibles, liste impressionnante disponible sur cette page de l’éditeur.

WPML compatibility

Les thèmes compatibles

WPML offre une liste très complète de thèmes compatibles sur cette page.
Pour ma part, j’utilise le thème OceanWP et je n’ai constaté aucun problème.

En résumé, WPML offre des prestations intéressantes et très fiables pour un prix raisonnable, mais il faudra un certain temps avant d’en maîtriser toutes les possibilités. Pour le cas où vous ne souhaiteriez pas effectuer de renouvellement annuel, WPML continuera de fonctionner normalement, sauf que vous n’aurez plus droit aux mises à jour du plugin. Dans tous les cas, les traductions restent intégralement votre propriété.

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire