Elon Musk: sa vision du futur de la technologie et de l’humanité

Elon Musk
  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :15 min de lecture
  • Post category:News

Cela faisait de longues années qu’Elon Musk n’avait plus publié d’article de blog détaillé exposant sa position sur un sujet spécifique. Sa dernière publication remonte en effet au 24 août 2018, sur le site officiel de Tesla, lorsqu’il a expliqué sa décision de maintenir Tesla comme société cotée en bourse.

Récemment, un nouvel essai d’Elon Musk a été mis en ligne en Chine, exposant les réflexions du PDG de Tesla sur un certain nombre de sujets, qu’il s’agisse de la durabilité, de l’utilisation du Tesla Bot dans le monde réel, de l’accent mis par Neuralink sur les personnes handicapées ou des aspirations de SpaceX en matière d’exploration spatiale.

Le nouvel essai d’Elon Musk a été publié en langue chinoise, en juillet 2022, dans China Cyberspace, le magazine phare de l’administration chinoise du cyberespace (CAC). Une traduction en anglais de cet essai a été publiée par Yang Liu, journaliste de l’agence de presse publique Xinhua, sur le blog Beijing Channel. Voici enfin la traduction en français de l’essai “Croire en la technologie pour un avenir meilleur”:

Croire en la technologie pour un avenir meilleur

Je vous remercie de l’invitation du magazine China Cyberspace. Je suis heureux de partager avec mes amis chinois certaines de mes réflexions sur la vision de la technologie et de l’humanité.

À mesure que la technologie s’accélère, elle pourrait un jour dépasser la compréhension et le contrôle de l’homme. Certains sont optimistes et d’autres pessimistes. Mais je crois que tant que nous ne serons pas complaisants et que nous garderons toujours un sentiment d’urgence, l’avenir de l’humanité sera brillant, grâce au pouvoir de la technologie. C’est comme une prophétie auto-réalisatrice : si les humains veulent que l’avenir soit bon, ils doivent agir pour le rendre bon.

Je veux faire tout ce qui est en notre pouvoir pour maximiser l’utilisation de la technologie afin de contribuer à un meilleur avenir pour l’humanité. À cette fin, tout domaine qui contribue à un avenir durable est digne de notre investissement. Qu’il s’agisse de Tesla, Neuralink ou SpaceX, ces entreprises ont toutes été fondées dans le but ultime d’améliorer l’avenir de la vie humaine et de créer autant de valeur pratique pour le monde que possible – Tesla pour accélérer la transition du monde vers une énergie durable, Neuralink pour la réhabilitation médicale, SpaceX pour rendre possibles les connexions interstellaires.

Énergie propre : l’avenir de la durabilité

Le point de départ de ma réflexion sur l’énergie propre est de savoir comment créer et stocker l’énergie de manière durable et à long terme, et comment fournir une source d’énergie constante pour l’avenir de la vie productive. À mon avis, l’avenir de l’énergie durable comporte trois volets.

La production d’énergie durable. Le soleil est comme un générateur de fusion géant, dont l’humanité exploite actuellement une infime quantité d’énergie. À long terme, l’énergie solaire deviendra la principale source d’énergie de la civilisation humaine. Bien sûr, l’énergie éolienne, hydroélectrique, géothermique et nucléaire sont également des compléments d’énergie utiles.

Le stockage de l’énergie durable. Étant donné le changement de jour et de nuit et le changement de temps, nous avons besoin de beaucoup de banques de batteries fixes pour stocker l’énergie solaire et éolienne, car le soleil ne brille pas tout le temps, et le vent ne souffle pas tout le temps, l’énergie doit être stockée dans un grand nombre de banques de batteries fixes.

Électrification des transports. Électrification complète des transports, y compris les voitures, les avions et les bateaux. Les fusées électriques seront peut-être plus difficiles à réaliser, mais nous pourrons peut-être fabriquer le propergol utilisé dans les fusées à partir de sources d’énergie durables. À terme, l’économie mondiale sera entièrement gérée par des sources d’énergie durables.

Le monde est sur la voie d’une transition vers une énergie durable, et l’humanité doit continuer à accélérer le processus. Plus cette transition sera rapide, moins l’humanité posera de risques pour l’environnement et plus elle en tirera des bénéfices. Lorsque l’énergie propre sera disponible, la séquestration du carbone et le dessalement seront moins chers, le changement climatique et les pénuries d’eau seront résolus, et lorsque les combustibles fossiles auront disparu, le ciel sera plus propre, le monde plus silencieux, l’air plus frais et l’avenir plus radieux.

L’énergie solaire, les batteries et les véhicules électriques offrent une image positive. Ensuite, nous devons nous concentrer sur les facteurs limitatifs. L’électrification des voitures fait désormais l’objet d’un consensus entre les nations, mais le soutien des batteries à l’échelle du térawattheure est nécessaire pour déployer des véhicules purement électriques dans le monde entier. Selon nos estimations, le monde a besoin d’environ 300 TWh de stockage par batterie pour réaliser une transition vers l’énergie durable. La plus grande difficulté pour faire progresser l’énergie durable réside dans la production à grande échelle de cellules de batteries au lithium. Plus précisément, depuis l’extraction et le raffinage des éléments jusqu’aux cellules de batteries sortant de la chaîne de production et finalement assemblées en packs de batteries, il s’agit d’un processus complexe qui freine le développement rapide d’une économie énergétique durable.

En tant que pionnier et innovateur spécialisé dans les technologies d’innovation énergétique, Tesla a été fondé pour résoudre le problème de l’innovation énergétique. D’une part, nous créons des produits intégrés d’énergie durable à partir des trois segments de la production, du stockage et de l’utilisation de l’énergie ; d’autre part, nous nous engageons à redéfinir la fabrication des batteries en innovant et en développant une technologie de batterie avancée pour supprimer les restrictions sur la capacité des batteries. Je pense que le monde va passer à un avenir durable en combinant l’énergie solaire et éolienne avec le stockage sur batterie et les véhicules électriques. Je suis heureux de voir de plus en plus d’entreprises rejoindre ce secteur. Les entreprises chinoises seront une force avec laquelle il faudra compter dans la cause de l’innovation énergétique.

Robots humanoïdes : faire ce que font les humains

Les voitures d’aujourd’hui ressemblent de plus en plus à des robots sur roues, intelligents et connectés à Internet. En fait, outre les voitures, les robots humanoïdes sont également en train de devenir une réalité, Tesla ayant lancé un robot humanoïde polyvalent (Tesla Bot) en 2021. Le Tesla Bot a une taille et un poids proches de ceux d’un adulte, peut porter ou ramasser des objets lourds, marcher rapidement à petits pas, et l’écran sur son visage est une interface interactive pour communiquer avec les gens. Vous vous demandez peut-être pourquoi nous avons conçu ce robot avec des jambes. Parce que la société humaine est basée sur l’interaction d’un humanoïde bipède doté de deux bras et de dix doigts. Donc, si nous voulons qu’un robot s’adapte à son environnement et soit capable de faire ce que font les humains, il doit avoir à peu près la même taille, la même forme et les mêmes capacités qu’un humain.

Les robots Tesla sont initialement destinés à remplacer les humains dans les tâches répétitives, ennuyeuses et dangereuses. Mais l’objectif est qu’ils puissent servir à des millions de foyers, par exemple pour faire la cuisine, tondre les pelouses et s’occuper des personnes âgées.

Pour atteindre cet objectif, il faut que les robots évoluent pour devenir suffisamment intelligents et que nous ayons la capacité de produire des robots en masse. Nos “robots à quatre roues” – les voitures – ont changé la façon dont les gens se déplacent et même vivent. Un jour, lorsque nous aurons résolu le problème des voitures à conduite autonome (c’est-à-dire l’intelligence artificielle dans le monde réel), nous serons en mesure d’étendre la technologie de l’intelligence artificielle aux robots humanoïdes, qui auront une application beaucoup plus large que les voitures.

Nous prévoyons de lancer le premier prototype de robot humanoïde cette année et de nous concentrer sur l’amélioration de l’intelligence de ce robot et la résolution du problème de la production à grande échelle. Par la suite, l’utilité des robots humanoïdes augmentera chaque année à mesure que la production s’intensifiera et que les coûts diminueront. À l’avenir, un robot domestique pourrait être moins cher qu’une voiture. Peut-être que dans moins d’une décennie, les gens pourront acheter un robot pour leurs parents comme cadeau d’anniversaire.

Il est prévisible qu’avec le pouvoir des robots, nous créerons une ère d’extrême abondance de biens et de services, où chacun pourra vivre une vie d’abondance. La seule rareté qui existera à l’avenir sera peut-être celle que nous créerons nous-mêmes en tant qu’humains.

Neuralink : l’autonomistation des personnes handicapées

Certains de nos amis chinois ne sont peut-être pas aussi familiers avec Neuralink qu’avec les voitures électriques. Ces entreprises se concentrent sur le développement de technologies de fusion ordinateur-cerveau humain, en mettant au point des puces cérébrales de la taille d’une pièce de monnaie, semblables aux dispositifs portables tels que les smartphones, sauf qu’elles s’intègrent plus profondément au corps de l’utilisateur – enregistrant et stimulant l’activité cérébrale grâce à des implants dans le cortex cérébral.

À ce stade, la technologie aide les personnes blessées à un niveau individuel. Nous avons reçu de nombreuses lettres attristantes : un jeune homme de 25 ans était dans la fleur de l’âge lorsqu’il a eu un accident de moto qui l’a rendu incapable de s’alimenter seul, ce qui constitue un grand chagrin pour l’individu et la famille. Dans ces conditions, la technologie de l’interface cerveau-machine sera axée sur la guérison ou l’atténuation des lésions cérébrales et autres troubles connexes dans les années à venir. Par exemple, elle pourrait contribuer à restaurer les fonctions sensorielles ou motrices des membres des personnes souffrant de lésions de la colonne vertébrale et de troubles du système mental, ou permettre aux tétraplégiques d’utiliser leur cerveau pour faire fonctionner facilement un ordinateur ou un téléphone portable.

Cette technologie peut également améliorer un plus large éventail de problèmes liés aux lésions cérébrales, que ces troubles soient congénitaux ou accidentels, ou causés par l’âge et les facteurs de stress externes, notamment la dépression grave, l’obésité morbide, les problèmes de sommeil et la schizophrénie sous-jacente, qui devraient tous être atténués par les dispositifs homme-machine.

Avec le développement de la technologie de l’interface cerveau-machine, cette connexion devrait, à long terme, élargir les canaux de communication entre le monde extérieur et le cerveau humain, en “accédant” à davantage de régions cérébrales et à de nouvelles données neuronales. Cette technologie pourrait permettre aux humains de s’intégrer efficacement à l’intelligence artificielle et, en fin de compte, de développer de nouvelles façons d’interagir avec le monde, avec eux-mêmes et avec les autres. Même si l’objectif de l’intégration homme-machine est difficile à atteindre, la technologie de l’interface cerveau-machine pourrait être d’une grande utilité dans le domaine de la réadaptation médicale.

Exploration spatiale: la possibilité d’habitats interplanétaires

Enfin, mon plus grand espoir est que les humains créent une ville autonome sur Mars. Beaucoup de gens me demandent pourquoi je veux explorer l’espace et transformer les humains en créatures multiplanétaires. Dans le vaste univers, la civilisation humaine est comme une petite bougie, comme une petite lumière scintillante dans le vide. Lorsqu’un jour le soleil se dilate et que la Terre n’est plus habitable, nous pouvons nous envoler vers un nouveau foyer dans un vaisseau spatial. Si les humains peuvent habiter d’autres planètes, cela signifie qu’ils ont passé l’une des conditions du grand tri de l’univers, alors nous deviendrons des citoyens interplanétaires, et la civilisation humaine pourra continuer.

La première étape vers l’habitat interplanétaire consiste à réduire le coût des voyages, et c’est pour cela que SpaceX a été fondée – d’abord en construisant des fusées récupérables, puis en construisant des méga-vaisseaux réutilisables dont la capacité de transport ne cesse de croître. Au début de cette année, SpaceX avait réussi à réutiliser 79 fusées pour livrer des marchandises à la station spatiale et envoyer des personnes ordinaires dans l’espace. Nous avons également conçu et construit le plus grand véhicule de lancement de l’histoire, le Starship, qui peut transporter 100 passagers et des fournitures à la fois. À l’avenir, nous prévoyons de construire au moins 1 000 Starship pour envoyer des groupes de pionniers sur Mars afin d’y construire une ville autonome.

Alors que la technologie continue de changer les vies à un rythme accéléré et que le monde évolue, la vie ne se résume pas à résoudre un problème après l’autre. Nous voulons tous nous réveiller le matin en anticipant l’avenir et en nous réjouissant de ce qui est à venir. J’espère que davantage de personnes se joindront à nous dans notre combat pour accélérer la transition du monde vers l’énergie durable. J’invite également davantage de partenaires chinois partageant les mêmes idées à se joindre à nous pour explorer les énergies propres, l’intelligence artificielle, la collaboration homme-machine et l’exploration spatiale, afin de créer un futur qui vaut la peine d’être attendu.

Publication de Elon Musk
Publication de Elon Musk
Publication de Elon Musk 2
Publication de Elon Musk
Publication de Elon Musk 3
Publication de Elon Musk

Philippe

Have a Passion about Technology, Photography and Writing. Codetahiche.com is my personal blog about WordPress Plugins, WordPress Themes, VPN and Web Hosting.

Laisser un commentaire