YMTC, 1er fabricant chinois de semi-conducteurs, cherche l’autosuffisance face à d’éventuelles sanctions américaines.

semi-conducteurs chinois
  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :5 min de lecture
  • Post category:News

Le premier fabricant chinois de puces mémoire est à la pointe de la lutte pour l’indépendance technologique du pays.

Yangtze Memory Technologies Corp (YMTC), premier fabricant chinois de puces mémoire, est actuellement à la tête de l’effort national d’autosuffisance dans le secteur des semi-conducteurs, selon le South China Morning Post. L’entreprise, épargnée jusqu’à présent par la montée des tensions entre Pékin et Washington, est confrontée à l’éventualité de sanctions commerciales américaines.

YMTC a donc commencé à ouvrir la voie à l’industrie chinoise des semi-conducteurs pour réduire sa dépendance à l’égard des technologies importées. Nikkei Asia a rapporté en 2021 que la société a fait un effort particulier pour remanier sa chaîne d’approvisionnement dans le but de trouver des fournisseurs locaux, ou du moins non américains, pour contrer la dépendance technologique des États-Unis.

Développement intensif et extensif

En 2017, un an après sa création, YMTC a conçu et fabriqué avec succès sa première mémoire flash 3D NAND (support de stockage de mémoire électronique de pointe à 64 et 128 couches utilisé dans la plupart des appareils électroniques, des smartphones aux serveurs en passant par les automobiles) grâce à une combinaison de “recherche et développement indépendants et de coopération internationale”.

“YMTC a mis au point une technologie de traitement exceptionnelle”, déclare Dylan Patel, analyste en chef de SemiAnalysis, une société d’analyse technologique basée à Los Angeles, qui a réussi à trouver des spécifications de haute technologie dans les produits que la société chinoise a choisi de ne pas publier. Il estime que cette entreprise émergente peut “changer structurellement le secteur”.

YMTC logo

“YMTC n’est pas un simple imitateur doté d’une technologie de pointe comme beaucoup le pensent à tort des entreprises chinoises de semi-conducteurs de pointe. Ils créent leurs propres produits innovants et uniques”, explique M. Patel. “Bien qu’ils dépendent largement de plus de 24 milliards de dollars de subventions gouvernementales […], ils devancent les autres acteurs NAND grâce à leurs propres innovations”, conclut-il.

L’entreprise est en pleine expansion : elle prévoit de mettre en service une deuxième usine d’ici la fin de l’année, a rapporté Nikkei Asia en citant des sources anonymes. Actuellement, bien que la Chine soit le deuxième marché mondial des flashs NAND, les produits d’YMTC ne représentent que 1 %. Cependant, la part de marché mondiale de l’entreprise était de près de 5 % en 2021.

“Menace immédiate” pour les États-Unis.

L’entreprise devrait également devenir un fournisseur de puces mémoire pour Apple. “La perspective de voir YMTC entrer dans la chaîne d’approvisionnement d’Apple en tant qu’acteur clé de l’industrie chinoise des mémoires revêt une grande importance symbolique pour le secteur et constitue une reconnaissance de ses prouesses technologiques”, a déclaré Arisa Liu, chercheur principal en semi-conducteurs à l’Institut de recherche économique de Taiwan.

Toutefois, cette décision a été largement critiquée aux États-Unis, où un groupe de législateurs républicains est allé jusqu’à avertir que cette décision placerait le géant technologique sous surveillance, rapporte le Financial Times. “YMTC est une menace immédiate”, ont-ils averti la secrétaire américaine au commerce, Gina Raimondo.

En outre, en juillet, un groupe bipartisan de sénateurs a exhorté l’administration Biden à placer YMTC sur une liste noire du département du commerce, ce qui interdirait aux entreprises américaines de fournir des technologies à la société chinoise.

Philippe

Have a Passion about Technology, Photography and Writing. Codetahiche.com is my personal blog about WordPress Plugins, WordPress Themes, VPN and Web Hosting.

Laisser un commentaire